Notre passeur fait le bilan

11/04/2017
Repak1

Repak1

Martin Repak a répondu à nos questions pour revenir sur cette saison qu'il juge décevante car l'équipe n'a jamais trouvé de continuité dans le jeu. La Coupe de France reste pour lui le point positif de cette 2ème partie de saison malgré la défaite. Martin emmènera l'équipe du NRMV version 2017/2018


Quel bilan tires-tu de cette saison ?

Je vais commencer par la vie en dehors du volley. Ici avec ma famille, nous sommes bien installés dans une maison sympa, pas loin de la salle. Pour nous c'est agréable parce que nous sommes proches de tout. C'est vrai que pendant la saison, on n'avait pas beaucoup de temps pour visiter le centre-ville de Nantes mais je connais déjà et avec les enfants, nous avons déjà visité les machines de l'île et la fête foraine. Après c'est toujours sympa de visiter la place à Pornichet également qui n'est pas loin.

Pour moi, la saison est décevante car nous n'avons pas eu de bons résultats. Depuis le début de la saison, nous n'avons pas trouvé le bon rythme et la continuité qui est très très importante dans le volley. A cause de cela, nous avons perdu la confiance qui l'on engendre avec les résultats positifs habituellement. La deuxième partie de saison a été un peu mieux car nous avons sauvé la saison et évité les Play-Offs de Ligue B. Le point positif de cette deuxième partie de saison c'est l'aventure en Coupe de France. Même si nous n'avons pas réussi à monter la dernière marche en battant Ajaccio, c'était déjà une victoire de jouer cette finale de Coupe.

Repak2

Comment expliquer autant de défaites en 3 sets ?

C'est vrai qu'après Narbonne nous sommes l'équipe qui a perdu le plus de matchs en 3 sets. D'un autre côté, nous sommes justes après Chaumont (avec 2 autres équipes) en nombre de victoires en 3 sets. Je me rappelle plusieurs fois pendant la saison, pratiquement chaque joueur voulait trouver la solution pourquoi nous ne jouions pas bien en donnant des conseils à un autre joueur. Mais en voulant corriger les fautes de tout le monde, on oublie d'être concentré sur soi-même. Déjà à l'entraînement ça peut mal tourner et en match c'est la même chose. Bien sûr, ce n'est pas juste ça mais peut être que la réponse est caché là-dedans.

Repak3

Si tu devais garder qu'un seul moment cette saison ?

Il y a en a 2. D'abord la première, c'est la victoire contre Montpellier en demi-finale de la coupe. L'ambiance dans ce match-là était folle, en plus ils étaient leaders du championnat et on les a battus après notre belle performance. Deuxième victoire, c'est la victoire à Chaumont qui était leader et puis gagner contre l'équipe où tu as joué la saison précédente ça fait toujours du bien.

CDF3

 

Les Play-Offs n'étaient pas loin, qu'est-ce qu'il a manqué au groupe ?

1- Il nous a manqué de prendre des points contre des équipes qui jouaient le milieu de tableau

2- La continuité dans le travail depuis le début du championnat

3- On a vu que Cody pouvait nous apporter de bonnes choses quand il était sur le terrain. C'est dommage que le coach ne l'ait pas aperçu pendant un long moment.

Repak4

 

 

Un message pour les supporters, les bénévoles et les partenaires qui vous ont suivi cette saison

Je voudrais remercier tout le monde pour le soutien. La saison était moyenne mais ils sont restés à nous soutenir jusqu'à la fin. Si ça peut rassurer tous les joueurs et les dirigeants, le NRMV a de magnifiques supporters, des bénévoles toujours présents et les partenaires qui aiment ce sport 

Repak5

On souhaite un bon été à Chanio avec sa famille. Nous aurons le plaisir de le retrouver à la rentrée !